• AGENDA •

Faites défiler pour voir tous les événements programmés

• ACTUALITÉS •

• PRÉSENTATION •

Sophie Dohal

Mon histoire de résilience

Comment un drame peut créer un miracle ?

Petite fille unique, à part, plutôt solitaire, bonne écolière à qui on demandait de ne pas faire de vagues, j’ai toujours compris dans mon coeur que je ressentais différemment et intensément les éléments autour de moi, les personnes, les animaux, les végétaux. L’élément eau était déjà très important pour moi, dans mon monde d’enfant, je restais des heures à me baigner dans l’eau bienfaitrice qui sonnait dans mon corps comme un câlin, un enveloppement de douceur, avec un sentiment d’apaisement, de nettoyage et de ressourcement.

Je passais des heures la tête sous l’eau à essayer de ne plus entendre “les grands“ avec un souvenir douloureux des nombreuses otites infectieuses et parasynthèses de l’époque, comme quoi mon corps voulait me protéger et m’isoler de cet environnement trop bruyant. J’ai mis des années à le percevoir de cette façon, et heureusement je n’en ai aucune séquelle auditive.

A fleur de peau, J’ai grandi avec beaucoup d’intensités émotionnelles, de blessures refoulées, de peines camouflées au plus profond de mon être, lui qui pourtant me donnait déjà des alertes avec de nombreuses colites inflammatoires, tout ce que je n’avais pas digéré hurlait à l’intérieur de moi.

J’ai donc appris très tôt à mettre un masque de “faux semblants“, essayant d’avoir une vie normale alors que j’étais trop souvent au centre des disputes et des reproches entre mes parents. A quel sujet ? L’alcool, sujet central de ma famille, excès, querelles, ultimatums, voilà le résumé écorché vif de mes souvenirs d’enfance, celle d’une petite fille qui comprenait les choses des grands, avec ses propres interprétations de rejet, d’abandon, de peur, de colère, de tristesse, d’incompréhension, et de culpabilité enfantine.

Je précise qu’il y a sans doute eu aussi de bonnes choses pendant mon enfance, bien sûr, mais mon être en a gardé, conservé, archivé de biens médiocres souvenirs...

Adolescente, mon mal être intérieur grandissant, j’ai commencé à consommer de l’alcool, presque comme une évidence, comme une photocopieuse paternelle, l’alcool était présent tous les jours et depuis toujours pour moi, j’ai alors vite ressenti qu’il atténuait mon manque de confiance et mes inquiétudes.

Il était toujours présent et disponible à la maison, en quantité, mon père ne jurait que par le mot apéro, trinquer, fêter, encore et encore. Placards toujours bien alimentés, les nouvelles bouteilles ne manquaient jamais. Mon malaise interne lui grossissait, tout comme mes kilosd’amertume, de compulsions alimentaires et de douleur, et à la même vitesse que toutes ces bouteilles vidées et empilées de désespoir que mon père engloutissait de plus en plus.

J’ai continué d’avancer dans cette vie de non sens, en survivant à côté de moi, à faire semblant, dans un déni total de mon être.

Avec 2 divorces et 4 enfants, mes 4 merveilles, que je bénis chaque jour, j’ai survécu dans une vie de pénibilité, de problèmes, d’abus, de médiocrité, de cachotteries, de complexes, de manque de confiance, de manque d’argent, de manque de joie, de dégoût de moi-même, avec des expériences dégradantes, des lendemains qui déchantent, l’alcool prenant de plus en plus de place dans mon univers profond, avec la censure, le tabou et la culpabilité, associés, le secret d’une femme qui boit trop, qui le sait et qui en a honte.

Je me sentais comme une condamnée, qui purgeait sa peine au mieux, et mon avenir semblait tracé sur les pas de mon père, de mes grand-pères, arrières grands-pères...

Les années ont passé, mes parents se sont séparés, je pense que mon père ne s’en est jamais remis, alors il a continué à sombrer, dans les bars, avec les copains de boisson, sa nouvelle famille, il me reste en mémoire cette chanson que j’entends encore aux lèvres de mon père, « jolie bouteille, sacrée bouteille, veux-tu me laisser tranquille, je veux te quitter, je veux m’en aller, je veux recommencer ma vie »... elle prend un tout autre sens aujourd’hui pour moi.

En 2010, j’ai déménagé de Tours vers le Bassin d’Arcachon pour me rapprocher de l’eau si chère à mon coeur, cette mer nourricière qui me fait tant de bien. J’étais éloignée de mon père resté en Touraine, divorcé, replié sur lui-même, noyé dans sa vie avec l’alcool et le mensonge, nos rapports étaient distants. C’était son choix, je le jugeais, je cherchais toujours son amour et sa reconnaissance, sans relâche, et pourtant je le reproduisais, je buvais, je me mentais, et je le savais.

J’ai eu un comportement addictif avec l’alcool pendant 25 ans de ma vie, de longues années d’emprisonnement et de descente aux enfers, jusqu’à ce 17 août 2017, jour où tout a basculé, un véritable coup de téléphone qui m’assomma comme un coup de poignard, et cet appel, je ne l ’oublierai plus jamais.

L’alcool l’a tué et m’a ressuscitée

Depuis petite fille, j’avais tant espéré, attendu, essayé d’attirer son attention, sa reconnaissance, mon papa ! Mon héros à mes yeux ! Toutes ces années à m’épuiser pour tenter de gagner son amour. Il ne me voyait pas, et il continuait de s’échapper, de s’éloigner, baigné dans cet alcool qui ne faisait que nous séparer encore et encore !Honte, culpabilité, cette descente l’a tiré au plus profond de son mal-être, et ce jour est arrivé. Le 17 août 2017, mon père s’est suicidé. Jamais je n’aurais pu imaginer l’intensité de cette douleur avant que je n’aie à ouvrir la porte de sa maison souillée, dans laquelle il a été retrouvé ensanglanté.

J’ai vu dans cette maison ce que je n’aurai jamais cru voir, ni ressentir, et je garde aussi comme mémorisée et ancrée la longueur de ma douche ce soir là, une douche qui coulait aussi fort que mes larmes, cette eau à qui je demandais de laver cette vision d’horreur, de nettoyer ce chagrin sans mesure, la douleur d’un animal torturé, et cette odeur que je n’oublierai plus jamais, celle de la mort.

J’ai eu seule la charge de cette responsabilité, des dettes qu’il me laissait, de l’insoutenable qu’il fallait organiser, et je suis tellement reconnaissante de voir comme parfois, quand on a plus aucune force et que l’on se sent dévasté.e, la vie nous donne une puissance au-delà du possible, je garde le souvenir de me revoir telle une lionne qui a tout géré, jusqu’à la distribution des cendres, il pleuvait ce jour-là et pourtant un magnifique rayon de soleil est arrivé, comme un clin d’oeil enchanté.

Alors du plus profond de mes organes je sais maintenant que tout est parfait et aligné, je sais que derrière cette insoutenable vérité, il y a eu une bénédiction, mon déclic, le cadenas enfin ouvert, celui qui a tout déverrouillé en moi, et cela jamais je n’aurais pu le soupçonner.

Jamais je n’aurais pu me douter que ce drame, ce chaos émotionnel allait ouvrir la porte divine qui sonne désormais au coeur de mes cellules, comme une grâce, celle de ma libération.

Alors oui tout est possible, au-delà de l’horreur d’une situation presque insupportable, se niche, quand on veut bien voir, un cadeau unique, une occasion à grandir, une possibilité de dépasser l’insoutenable, le choix de la résilience, le choix de se découvrir vraiment, de se mettre à nu, d’oser se dire stop !

Et c’est ce que j’ai fait, arrêter cette mascarade, ces mensonges, ce déni. Il était l’heure de me regarder en face, même si ça piquait et brûlait avec les larmes et les cris de la souffrance, il était l’heure d’être honnête, intègre envers moi, sans voile, ni fard, ni masque, et avec tendresse et amour sincère envers moi.

10 mois plus tard, jour pour jour, le 17 juin 2018, après ce verre de trop, le regard de honte et de peine de mon jeune fils Sacha a sonné en moi comme la prise de conscience révélatrice, comme un élan naturel intérieur et profond, j’ai ressenti un appel du fond de mes entrailles, c’était fini, il m’a fallu une seconde pour savoir que je ne remettrai plus jamais d’alcool à l’intérieur de moi, que cet imposteur nommé Alcool m’apparaissait enfin avec son vrai visage, celui de la domination, de la souffrance, celui de la mort.

Aujourd’hui délivrée, je n’ai plus ni besoin, ni envie, ni manque, ce piège ne m’est plus nécessaire, plus de nécessité d’être embrumée, enivrée de cette illusion mensongère à l’origine de tant de pleurs, d’humiliations, de trahisons et de manipulations dans mon parcours.

Ma vision, mes interprétations intérieures se sont totalement transformées par rapport à mon ancien lien avec l’alcool, je n’ai plus les mêmes émotions envers lui, il n’est plus un ami, aidant, soutenant, ni une obligation, ni une condamnation.

C’est désormais à mes yeux un élément neutre, un mode de comportement que je choisis de ne plus mettre dans mon corps, car j’ai vu son vrai visage, sa vraie personnalité, il n’est plus présent dans mon quotidien, tout simplement. Je n’ai pas de jugement envers lui, mais j’ai choisi autre chose, j’ai choisi la liberté.

OUI mon miracle est arrivé, comme un message interne clair et cristallin, j’ai reçu une guidance paternelle comme une offrande, le choix de continuer ma lignée familiale dans la prison de l’alcool, ou celui de choisir la liberté !

Et c’est que ce j’ai fait, j’ai choisi la vie, cette énergie qui coule en moi avec force et sagesse, et qui coupe ce lien déséquilibré de loyauté familiale, cette fidélité énergétique transgénérationnelle, et c’est un honneur, je me sens responsable dans ma quête de sagesse, et c’est merveilleux.

Libérée, éclairée, consciente, c’est depuis ma plus belle vocation, celle d’accompagner, de faciliter de tout mon coeur celles et ceux qui comme moi, choisissent de vivre libre en quittant leurs addictions.

Spécialiste des dépendances, je me suis beaucoup formée, et je continue mes recherches, ma soif de nouvelles connaissances est inépuisable pour toujours mieux accompagner, en créant des séances et des programmes adaptés pour tous., C’est une réelle mission, une motivation comme un cadeau à diffuser au plus grand nombre, une invitation pour une nouvelle vie, et avec une nouvelle relation au corps, ce cher ami si précieux.

Je connais donc parfaitement les ruses, les fourberies et autres sournoiseries des addictions, des compulsions, des dépendances, qu’elles proviennent de l’alcool, du tabac, de la drogue, des compulsions alimentaires, du sucre, de la dépendance affective, des jeux, du sexe et de toutes les autres, les excuses sont si nombreuses que le piège semble bien dominant, mais la bonne nouvelle c’est que vous pouvez reprendre la barre de votre plus belle aventure, celle de votre vie.

Par mon histoire et mon expertise, je peux affirmer du fond de mes cellules, quel que soit le niveau de consommation et la nature de la substance, l’addiction n’est pas une fatalité, et chacun à la possibilité d’en sortir.

Mon secret ? L’amour, la joie et la conscience, antidotes à toutes addictions, croyez-en mon expérience.

Tout est possible, j’en suis une preuve sur pattes :) et si moi je l’ai fait, tout le monde peut le faire.

Le premier pas sera de le choisir, de le décider, comme un engagement total et intégral envers la personne la plus importante de toute votre vie, vous !

Cette vie est courte et unique, elle passe si vite.

Se lancer, c’est déjà faire un geste vers soi, pour soi, et plus contre soi en mode bataille, lutte, ou guerre.

Tout ce à quoi on résiste, persiste, alors lâchez votre armure et votre bouclier, et prenez la joie et la motivation par la main, elles seront vos meilleures amies d’’évolution, comme elles le sont pour moi.

Chacun de nous a la responsabilité de ses choix, choisir la souffrance ou choisir la résilience.

Aucune situation n’est plus élevée que notre capacité à la transcender

Sophie

Nous possédons tous un potentiel de transformation positive envers la personne la plus importante de toute notre vie, nous même !

Je vous propose de vous guider, de vous faciliter vers de nouveaux choix de liberté comme je l’ai fait pour moi grâce à l’hypnose et à la modalité Access Bars®️.

Nous portons (presque :) tous des habitudes déséquilibrées, néfastes et réductrices, quelles soient discrètes ou écrasantes, les dépendances sont nombreuses et parfois bien camouflées, tabac, cannabis, drogues, alcool, grignotage, auto-sabotage, les addictions peuvent devenir de vrais envahisseurs dans nos vies.

Et si ces “routines“ étaient en réalité des comportements optionnels et non des fatalités comme on nous le fait croire ? Je vous propose de vous accompagner à remettre en question vos croyances actuelles sur les agissements addictifs et compulsifs, afin de pouvoir choisir de les reconsidérer et de vous en séparer de manière définitive.

Comme je l’ai fait pour moi avec une technique hypnotique précise, je rêve d’inspirer des millions de personnes à sortir de la prison de la dépendance, arrêt du tabac, arrêt d’alcool excessif, déconditionnement au sucre, au grignotage compulsif, au dénigrement de Soi et autres réactions négatives, voire obsédantes.

Tout est possible, et disponible pour tous, dès que vous déciderez d’être engagé(e) à 100 % envers vous et plus contre vous. Vous possédez déjà toutes les ressources et solutions pour vous libérer définitivement de vos réactions destructrices. Je vous propose d’être le déclic de nouvelles prises de conscience, le tremplin de nouvelles possibilités, de vous guider à contacter et modifier la clé du changement, votre état d’esprit !

Je vous invite à commencer un nouveau chapitre de votre plus belle aventure, votre vie !

Nous portons tous en nous des "archives émotionnelles", automatisées par des apprentissages reçus et imprégnés en nous, des schémas, certitudes et points de vue répétitifs et souvent dupliqués de notre passé et parfois déséquilibrés pour nous, comme les dépendances à la cigarette, à l’alcool, au sucre.

Il est temps de sortir de ce cercle infernal et de reprendre la main sur des décisions plus saines envers Soi, et envers l’outil fondamental pour aller bien, LE CORPS !

Le corps, tel un véhicule de déplacement ne demande à recevoir que du bon carburant, alors arrêter de fumer, stopper l’obsession à l’alcool, arrêter la compulsion au sucre ou au grignotage est un vrai cadeau, une récompense, une prise de conscience de bon sens de Soi, voire comme c’est mon cas une résurrection.

Je connais parfaitement le piège et la prison de l’addiction et de la compulsion pour les avoir fréquentés 25 ans. Aujourd’hui délivrée de mes chaînes, j’ai choisi d’en faire ma spécialité, ma plus belle vocation, une force, celle de vous inviter à vous aussi reprendre les commandes de votre esprit, à quitter le mode pilote automatique de conditionnements émotionnels destructeurs, comme l’addiction au tabac, à l’alcool, au sucre, au grignotage obsessif.

Je vous propose de choisir et non plus subir !

Je vous guiderai en toute bienveillance, avec des outils précis, pratiques et pérennes vers votre réussite, votre succès ! J’utilise une approche holistique, globale, permettant à chacun d’éclaircir des aspects à la fois physiques, mentaux et émotionnels. Je vous inviterai à retrouvez la bonne direction, afin de regagner confiance et estime de vous-même, avec douceur et joie, en quittant pour de bon la prison du tabac, du cannabis, de l’alcool, du grignotage excessif, et autres dépendances.

A ce jour, toute mon énergie tend à développer ce concept transformationnel, afin de guider de plus en plus d’hommes et de femmes à contribuer à un monde plus heureux, chaque personne délivrée devenant une inspiration pour toutes et tous.

Le changement, c’est maintenant !

Comme moi, vous pouvez stopper votre addiction, votre compulsion, en déprogrammant votre état d’esprit, pour commencer à prendre soin de vous, de votre corps, pour améliorer votre qualité de vie, pour redevenir le leader de votre vie ! Une personne libre !

Accompagnante énergétique depuis 2015, formatrice Access Bars, puis spécialiste des dépendances avec l’hypnose, je me forme sans relâche à différentes techniques et approches énergétiques pour toujours mieux vous faciliter vers la joie, la conscience, la liberté chère à mes valeurs.

On ne peut redonner aux autres ce qu’on a pas soi, alors ma quête d’éveil, d’évolution est illimitée, pour moi, pour vous, et pour toute la planète !

Croire en vous c’est déjà activer le changement.

“ Vous devenez ce que vous croyez “
Oprah Winfrey
Devenez votre meilleur apprenti-sage !

Vous pouvez découvrir mes différentes certifications ci-dessous.

Hypnose, Access Bars®, Thérapie d’énergie intégrée, reiki, coaching, etc…

Basée sur le Bassin d’Arcachon, je me déplace également sur demande, en rendez-vous individuels, en conférences, séminaires et formations certifiantes (Access Bars®).

• CERTIFICATIONS •

car1

Facilitatrice Access Bars®

car2

Facilitatrice Access Bars®

car3

Praticienne de Soins angéliques

car4

Facilitatrice Access Bars®

car5

Integrated Energy Therapy®

car6

Reiki

car7

Praticienne en Hypnose humaniste

car8

Praticienne en Thérapie Symbolique Avancée

"La réussite est un état d'esprit.
Si tu veux réussir, commence par te considérer comme une réussite."

line